L’OMS envisage de reconnaître l’addiction au jeu vidéo comme une maladie mentale

Peut-on parler d’addiction au jeu vidéo ? Depuis des années, les spécialistes ne parviennent pas à s’entendre sur la réponse à apporter à cette question. Mais l’Organisation mondiale de la santé risque de mettre tout le monde d’accord.

L’OMS envisage de reconnaître l’addiction au jeu vidéo comme une maladie mentale. Dans une version non-définitive de l’édition 2018 de la classification internationale des maladies (CIM-11) – un document dans lequel sont répertoriées toutes les maladies reconnues par l’OMS – on trouve la notion de gaming disorder. En français, « la maladie des jeux vidéo ». Si cette décision venait à se confirmer, elle serait très clivante. À ce jour, aucune étude n’a permis de déterminer une définition précise de l’addiction au jeu vidéo.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :