STATION F : LVMH LANCE SON PROGRAMME D’ACCÉLÉRATION DE START-UP

POUR QUOI PAS EN ALGERIE

Le géant français du luxe a pour ambition d’accueillir 50 start-up internationales à l’année, avec en ligne de mire la volonté d’innover sur le marché.

Le groupe LVMH a annoncé lundi qu’il lançait à Station F, l’énorme incubateur ouvert à Paris à l’été 2017, un programme d’accélération dédié à des start-up internationales du secteur du luxe. Le programme, baptisé «Maison des Startups», mettra à disposition «89 postes de travail» pour «deux promotions de six mois», avec «l’ambition d’accueillir 50 start-up internationales à l’année», a précisé le groupe dans un communiqué. LVMH (marques Vuitton, Christian Dior, Dom Pérignon…) souhaite soutenir des entrepreneurs dans les secteurs concernant les 70 maisons du groupe avec pour but d’«inventer de nouveaux services et produits innovants sur le marché».

«Il y a une proximité historique entre le groupe, ses valeurs, et le monde des créations d’entreprises et des start-up», a déclaré Bernard Arnault, le PDG de LVMH, à l’occasion du lancement du programme, lundi soir. Le but est de «conserver dans un groupe d’une certaine taille l’agilité entrepreneuriale nécessaire pour faire avancer les choses le plus vite possible et de la manière la plus efficace possible», a-t-il ajouté.

 

Un nouveau partenariat prestigieux pour Station F

Les start-up ciblées proposent des solutions dans sept domaines, comme l’intelligence artificielle, l’internet des objets ou les réalités augmentée et virtuelle. Parmi les premières start-up sélectionnées, on trouve par exemple, dans le secteur de l’internet des objets, une entreprise développant un aérateur connecté permettant de régler l’aération du vin avant dégustation.

Station F a déjà conclu plusieurs accords avec d’autres partenaires auparavant, tels que L’Oréal pour les objets connectés dans le secteur de la beauté, Thales pour la cybersécurité, Facebook pour les données informatiques ou Microsoft pour l’intelligence artificielle. L’incubateur de jeunes pousses, pensé pour accueillir plus d’un millier de start-up en un lieu unique de 34 000 m2 à la Halle Freyssinet, a été fondé et financé par l’entrepreneur Xavier Niel.

Check Also

BA: de nouvelles mesures pour promouvoir l’épargne en devises des particuliers

Ces nouvelles mesures complémentaires spécifiques à l’épargne en devises des particuliers seront annoncées jeudi par …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :