L’ARPCE décide de surseoir à l’obligation de désactivation des SIM/USIM des abonnés

ALGER – L’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) a décidé dimanche de surseoir, durant la période de confinement définie par l’Etat, l’application de l’obligation de désactivation, par les opérateurs de la téléphonie mobile, des SIM/USIM des abonnés.

« Dans le cadre des actions initiées par les pouvoirs publics pour lutter contre l’épidémie Coronavirus (COVID-19), notamment la réduction des déplacements des citoyens, l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE) décide de surseoir, durant la période

de confinement définie par l’Etat, l’application de l’obligation de désactivation, par les opérateurs de la téléphonie mobile, des SIM/USIM des abonnés, dont les conditions sont prévues par les décisions de l’Autorité de régulation », précise un communiqué de cette Autorité.

aps.dz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *