Le fabricant de smartphones Essential ferme ses portes

C’est officiel : le constructeur californien Essential – fondé par le créateur d’Android Andy Rubin – ferme ses portes. Le successeur du PH-1, qui avait été novateur lors de son lancement, ne verra donc jamais le jour.

C’était dans l’air, c’est désormais officiel : le constructeur Essential, cofondé par Andy Rubin – considéré comme le créateur de l’OS Android – ferme ses portes. Le constructeur californien a en effet annoncé ce jeudi l’arrêt immédiat du support de son smartphone PH-1, qui avait fait sensation lors de son lancement à l’été 2017, en étant le premier téléphone à arborer un écran presque sans bordure ainsi qu’une encoche en façade.

Malgré sa mise sur le marché en mai 2018, la start-up américaine n’aura finalement jamais trouvé preneur, malgré nombre de projets dans les cartons, dont un smartphone seulement connu sous l’acronyme GEM, qui ne verra finalement jamais le jour.

Celle-ci avait pourtant assuré quelques rachats l’année dernière, dont Cloud Magic et le service Newton Mail, qui cessera pour sa part de fonctionner à compter du 3 avril prochain.

Le PH-2 ne verra jamais le jour

« Malgré tous nos efforts, nous avons maintenant emmené GEM aussi loin que nous le pouvions et nous n’avons malheureusement pas de voie claire pour le livrer aux clients. C’est pourquoi nous avons pris la décision difficile de cesser nos activités et de fermer Essential », a ainsi fait savoir la direction de la société ce jeudi.

Celle-ci a précisé que, « dans le cadre de la liquidation de l’entreprise, la mise à jour de sécurité pour PH-1 publiée le 3 février est la dernière mise à jour de l’équipe des logiciels Essential », tandis que « les utilisateurs actuels de Newton Mail auront accès au service jusqu’au 30 avril 2020 ».

A noter que la société a annoncé qu’elle mettra à disposition de ses utilisateurs un kit d’outils sur la plateforme Github, afin de permettre à ces derniers de continuer à personnaliser et enrichir leur smartphone. Pour rappel, Essential Products avait levé 300 millions de dollars lors de son lancement, notamment auprès d’Amazon, Tencent et Foxconn. Son premier smartphone, l’Essential Phone PH-1, sorti en août 2017, n’avait malheureusement pas rencontré le succès escompté. Selon IDC, il se serait écoulé à seulement 88 000 exemplaires sur les six derniers mois de 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *